Consignes d’entretien de vos fenêtres

entretien fenêtre renovafenetre.fr
L’entretien de vos fenêtres

La durabilité d’une menuiserie est entièrement liée à ses conditions d’utilisation et d’entretien. Une fenêtre PVC à l’avantage d’être en un matériau qui ne nécessite pas d’entretien tel que la peinture, mais qui n’est pas dispensé d’un besoin de nettoyage.

Outre une utilisation normale, il convient de vérifier le bon fonctionnement des parties mobiles de la fenêtres, vérifier l’étanchéité entre le vantail et le dormant et contrôler les vis de fixation de la fenêtre. Une fois ces éléments de contrôle réalisés, le reste n’est qu’entretien.

*Entretien des châssis : Il est recommandé de nettoyer les châssis au minimum deux fois par an. Pour cela, il est préconisé d’utiliser uniquement de l’eau savonneuse à PH neutre (entre 5 et 8) et une éponge non abrasive. Ensuite rincer à l’eau claire et essuyer avec un chiffon doux non coloré. Augmenter la fréquence de nettoyage si vous vous situez dans un environnement plus exposé (zone urbaine, exposition à l’air marin…).

Tout autre produit à base d’acide, solvants ou oxydants sont à bannir, ainsi que l’utilisation de matériel de nettoyage et essuyage agressif, tels qu’éponge abrasive, papier ponce, brosse à poils durs, paille de fer…

Il est également déconseillé de nettoyer à sec votre menuiserie, puisque cela provoquerait des rayures et rendrait le châssis électrostatique, attirant les poussières.

*Entretien des joints : Les joints de fenêtre jouent un rôle essentiel : ils protègent l’intérieur contre la pénétration d’eau, de vent et de froid. C’est pourquoi ils doivent être correctement utilisés et entretenus. Ceci prévient entre- autres un aplatissement exagéré du joint, empêche le joint de coller aux parties mobiles de la fenêtre ainsi que les craquelures éventuelles. Le même entretien que pour les châssis est suffisant. Ils ne doivent pas être nettoyés à l’aide de produits chimiques pouvant influer sur leurs propriétés, leur élasticité et à leur adhésion uniforme au profilé. Les joints ne doivent pas être graissés, huilés ou peints.

*Entretien des ferrures et organes de rotation : Les ferrures de fenêtres sont en majorité fabriquées à partir d’éléments en métal. Elles peuvent donc être sujettes à l’action de la rouille et à la corrosion. Pour prévenir ces dommages, il faut conserver et lubrifier les ferrures au moins une fois par an avec de l’huile mécanique incolore, exempte d’acide ou de résine.

*Grilles de ventilation : Lorsque les menuiseries disposent de système de ventilation, celles-ci doivent être nettoyées une à deux fois par an. Il est possible d’aspirer ces grilles, mais pour un entretien plus poussé il est nécessaire de les démonter afin d’assurer un nettoyage plus précis. Il est bien entendu déconseillé de calfeutrer celles-ci, puisqu’elles assurent un renouvèlement de l’air salubre.

*Trous d’évacuation : Les trous situés sur la traverse basse du dormant assure en cas de besoin l’évacuation de l’eau. Il convient de les nettoyer régulièrement afin qu’ils ne s’obstruent pas.

*Nettoyage des vitres : Le nettoyage des parois vitrées ne doit se faire, que par l’utilisation uniquement des produits habituels adaptés, se trouvant dans le commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *